Data

Yahoo devra payer 50 millions de dollars suite à sa fuite des données

0
Yahoo

Yahoo a accepté dans un accord établi devant un tribunal de San Francisco, de verser 50 millions de dollars de dommages et intérêts suite au hack massif subi par la messagerie en 2013, qui a touché 200 millions d’utilisateurs américains et 3 milliards de comptes de messagerie Yahoo à travers le monde.

Ce piratage n’a pas été divulgué à l’époque, il n’a été révélé qu’en 2016 lors de l’offre d’acquisition faite par Verizon qui a acquis Yahoo en 2017. Verizon paiera donc la moitié du montant, tandis qu’Altaba, la société issue de l’acquisition de Yahoo par Verizon paiera l’autre moitié.

Le hack avait compromis les noms d’utilisateurs, les adresses e-mail, numéros de téléphone et dates de naissance. Cependant, Yahoo a toujours affirmé toujours que les mots de passe, les numéros de cartes de crédit et les informations liées aux comptes bancaires des utilisateurs n’avaient pas été compromises lors du piratage.

En guise de compensation, les personnes touchées par le hack auront chacun 25 dollars par heure dépensée au maximum 15 heures, soit plafonné à 375 dollars. Si la victime ne peut pas prouver le préjudice, elle aura le droit à 125 dollars au maximum. Par ailleurs, les personnes ayant souscrit à la formule premium de la messagerie Yahoo pourront demander un remboursement à hauteur de 25%.

Uber veut vous livrer vos repas par drones en 2021

Article précédent

Brendan Iribe, le co-fondateur d’Oculus quitte Facebook

Article suivant

Commentaires

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires