Blockchain

Cette ville japonaise veut tester la Blockchain pour les votes en ligne

0
Japon

Tsukuba est en passe de devenir la première ville du Japon à tester le vote numérique via la technologie blockchain.

Le système s’appuiera sur l’équivalent japonais des cartes de sécurité sociale pour vérifier l’identité des électeurs. Selon le Japan Times, cette solution sera utilisée dans un premier temps, pour permettre aux citoyens de voter sur des « projets à contribution sociale » visant à améliorer le cadre de vie des citoyens.

« Le système permet aux électeurs de voter via un ordinateur après avoir placé la carte My Number sur un lecteur de carte. La technologie blockchain est utilisée pour empêcher que les données de vote ne soient falsifiées ou lues », explique le Japan Times.

Le maire de Tsukuba, Tatsuo Igarashi, a déclaré après avoir voté : “Je pensais que cela impliquerait des procédures plus compliquées, mais en réalité, j’ai trouvé que c’était plutôt simple et facile d’utilisation.”

Baptisée « City of Science and Nature », Tsukuba est connue pour son programme technologique et son centre de recherche scientifique. Avec cette initiative, elle rejoint une liste croissante de villes qui se tournent vers la blockchain pour sécuriser les votes.
En avril dernier, la Virginie-Occidentale a été le premier état américain à tester le vote via smartphone sécurisé grâce à la blockchain. En juin, les habitants du canton de Zoug en Suisse ont utilisé le système eID pour un référendum sous blockchain.

Cette technologie, jusque là assimilée aux cryptomonnaies commence à faire ses preuves dans divers secteurs mainstream.

L’e-commerce en France : les tendances de 2018

Article précédent

Google Pay débarquerait en France avant la fin de l’année

Article suivant

Commentaires

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires