Intelligence artificielle

L’avenir de l’IA se trouverait dans le cerveau des insectes

0

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), l’agence américaine chargée de la recherche et du développement des nouvelles technologies à finalité militaire, rattachée au département de la Défense des États-Unis, a lancé une campagne de financement destinée aux recherches visant à comprendre les systèmes sensoriels et nerveux hautement intégrés chez les insectes pour ensuite développer des prototypes informatiques afin de reproduire leurs fonctions grâce à l’IA.

En effet, le programme baptisé Microscale Bio-mimetic Robust Artificial Intelligence Networks (μBRAIN), invite les participants de tout bord à soumettre des concepts de recherche innovants en explorant de nouveaux cadres et stratégies informatiques tirés des capacités de calcul des très petits insectes ne disposant que de quelques centaines de neurones sous une forme compacte qui vivent et évoluent dans une nature contraignante, tout en réussissant à garder leurs fonctionnalités complexes ainsi qu’une efficacité énergétique optimale.

En outre, ce programme vise à explorer de nouveaux paradigmes informatiques qui permettront d’améliorer l’IA avec des temps de formation et une consommation d’énergie considérablement réduits.

« Aujourd’hui, les machines manquent de capacités de raisonnement contextuel et leur formation doit couvrir toutes les éventualités, ce qui est non seulement coûteux, mais finalement impossible. Nous voulons explorer comment les machines peuvent acquérir des capacités de communication et de raisonnement ressemblant à l’homme, avec la capacité de reconnaître de nouvelles situations et de nouveaux environnements et de s’y adapter. », a déclaré Steven Walker, directeur de l’agence dans un communiqué.

Facebook lance sa propre fonctionnalité de pétitions en ligne

Article précédent

WhatsApp veut contrer les infox en limitant le transfert de messages

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés

Articles similaires